Pourquoi les prix de l’immobilier à New York sont moins chers qu’à Paris ?

Prix d'immobilier

Le prix de l’immobilier dans la capitale française est plus cher que celui de New York. Le standing des clients immobiliers de Paris, la diversité des biens immobiliers en vente à New York font partie des principaux facteurs qui entraînent l’écart de prix entre les deux villes.

Pour les grands riches du monde entier, Paris représente une ville de luxe et de prestige. C’est effectivement pour cette raison que la majorité des maisons et des appartements dans le centre-ville et dans les régions parisiennes appartiennent à des riches étrangers. Sinon, ces logements servent de résidence secondaire pour les originaires des différentes provinces de France. La majorité des maisons de la ville sont donc vacantes pendant presque l’année. Vu le standing des particuliers qui rêvent de devenir propriétaires de bien immobilier dans la capitale de France, le coût des logements est extrêmement cher par rapport à celui des villes de New York. À Paris, les 100 m² d’une maison de luxe valent dans les uns millions d’euros.

Le prix d’immobilier à New York, plus précisément à Manhattan lui correspond à 700 000 dollars les 80 m² soit l’équivalence de 540 000 euros environ. En comparaison avec le marché immobilier de Paris, celui de l’État de l’empire est plus stable et plus attrayant. Durant les cinq dernières années, le prix des biens immobiliers dans le centre-ville new-yorkais a enregistré une régression de 35 % pendant que celui de Paris ne cessait d’augmenter. Pour un investisseur, il devient donc plus intéressant d’acheter une maison à New York qu’au Paname. De plus, aujourd’hui, dans l’île de Manhattan, à Brooklyn, à Chinatown ou dans le Little Italie, il est très facile de trouver des locataires pour une demeure à louer. Vous trouverez tout ce que vous devez savoir sur : www.annelauretouchard.fr/

Cette tendance va surement continuer en sachant qu’après la crise des subprimes, et celles des crédits crunch, New York se retrouve bien à l’abri de nouvelle agression financière. Par contre, Paris lui s’en rapproche. En France, les lois, mais surtout les assurances, les impôts à payer pour les biens immobiliers mises en location se renforcent. Cette situation entraine la hausse du loyer et finit par faire fuir les locataires. Enfin, l’écart de prix entre les maisons de luxe à New York et à Paris résulte de l’augmentation de la valeur de l’euro par rapport au dollar. Depuis 1999, le billet vert n’a jamais pris le dessus par rapport à la monnaie des pays de la zone euro. Comme la France utilise l’euro, son marché immobilier est devenu moins abordable que celui des états américains.

Pourquoi simuler son crédit avec une calculette ?
Vendre un bien immobilier : Comment augmenter la valeur d’un bien ?