10 conseils de home staging pour vendre votre bien immobilier plus rapidement

De nos jours, il est presque impossible de trouver un propriétaire privé mettant sa maison sur le marché immobilier sans faire du home staging. Depuis son introduction, il a maintenu sa présence et a même ouvert une nouvelle profession dans le domaine des agents immobiliers. Des cours de formation sur le Home Staging professionnel sont désormais proposés pour préparer une maison à la prévente et à la visite. Les propriétaires à revenus moyens, qui n’ont pas les moyens d’engager un professionnel du home staging, ont recours au bricolage. Afin d’éviter des dépenses inutiles en cours de route, ou pire, de finir par engager un professionnel pour réparer votre propre désastre de bricolage, il est important de prendre note des stratégies communes que tous les stagers emploient.

En prenant des notes, il est également pratique de faire des recherches personnelles et d’obtenir le maximum d’informations en matière de home staging.

L’ensemble de la démarche se résume à peu près à 3 étapes :

  • choisissez une couleur neutre pour votre thème
  • perdez autant de fixations pour l’éclairage et la ventilation
  • assurez-vous que chaque coin est grinçant propre
  • Pour les home stagers débutants, voici 10 conseils pour commencer :

    1. Mettez-vous à la place d’un acheteur

    Cela ne ferait pas de mal de prendre un point de vue extérieur pour pouvoir voir combien votre maison a changé depuis le premier jour où vous avez commencé à y vivre. Avant de la mettre en vente, vous devez en estimer la valeur marchande actuelle, avant et après impôts. Vous l’apprécierez davantage lorsque vous aurez réalisé que, grâce à l’industrialisation, les services sont devenus plus accessibles et que la qualité de vie dans votre région s’est réellement améliorée. Prendre le temps de réfléchir à ces éléments vous aidera à conceptualiser un thème de mise en valeur de la maison qui soit souhaitable pour les investisseurs et, en même temps, compatible avec les modes de vie actuels de votre communauté. Les thèmes populaires incluent les designs minimalistes, shabby chic, maison d’été victorienne, ou tout design qui portera un ton singulier ou neutre.

    2. Choisissez un thème central

    Vous devez sortir tous les accessoires mobiles afin d’introduire votre thème de design. Emballer et déménager est un processus en soi, donc votre plan de déménagement dépendra largement de vos circonstances et besoins actuels. En toute chose, la planification et les délais sont toujours utiles. L’objectif est de tout ranger dans la bonne boîte. Débarrassé du désordre, vous pouvez maintenant voir les détails de l’architecture, des boiseries et de la structure de la maison. C’est le meilleur moment pour faire un nettoyage en profondeur, passer l’aspirateur et polir.

    3. Faites le tri dans vos meubles

    Lorsque vous emballez, gardez un œil sur les articles que vous avez déjà et qui fonctionneront avec votre thème. La règle de base est de se conformer strictement à une liste d’articles qui sont soit trop grands ou trop lourds, mais essentiels pour la mise en scène de votre maison (œuvres d’art, livres reliés, étagères, têtes de lit, luminaires amovibles). Ce faisant, n’oubliez pas que vous transformez pour le home staging et pas seulement pour la décoration. Le but de votre inventaire est de réduire les effectifs et non d’organiser un vide-grenier.

    4. Dépersonnalisez

    Il est essentiel que vous vous en teniez au thème de votre choix et que vous choisissiez des toiles de fond neutres. Les tons monochromes mais classes de gris, beige et ivoire sont fortement conseillés. Non seulement elles sont élégantes et luxueuses, mais ces combinaisons de couleurs sont également destinées à donner au spectateur l’occasion de voir la maison de ses rêves chez vous. Les accents décoratifs et les meubles modestes ne sont là que pour trancher dans la maison stérile. Vous ne voulez pas créer une atmosphère mélancolique, dans la mesure où vous ne voulez pas que vos téléspectateurs se sentent agités.

    5. Identifiez ceux qui ont besoin d’être réparés, restaurés ou remplacés

    Le nettoyage est fait. La peinture est faite. Il est maintenant temps d’évaluer les appareils encastrés, les détails des murs et des sols, et les autres installations de la structure principale. La classification de ce qui doit être réparé, restauré et remplacé entraînera certaines dépenses nécessaires en cours de route. Réparez les installations permanentes qui, si elles sont enlevées, laisseront la maison dans un état désagréable et diminueront sa valeur. Restaurez les installations qui augmentent la valeur marchande de la maison, comme les moulures complexes, les installations en bois dur ou les plinthes en bois détaillées. Enfin, remplacez les installations amovibles qui empêchent la libre circulation de la lumière et de l’air dans la maison.

    6. Donnez une fonction à chaque pièce

    Les petits détails contribuent à l’impression générale de votre maison. Tenez compte des zones où les spectateurs s’installeront ou passeront lorsqu’ils visiteront finalement votre maison. Prenez le temps de mettre en scène vos extérieurs en premier lieu. Une pelouse bien entretenue donnera à coup sûr une première impression durable. Choisissez des plantes nécessitant peu d’entretien pour votre cour avant et mettez-les en valeur avec des pots en argile. Vérifiez l’état de la maison depuis l’allée, la clôture, le porche, la porte principale, les couloirs, le patio jusqu’aux pièces les plus négligeables comme la buanderie, les salles de rangement et les salles de bain. Rien n’est plus désirable qu’une maison bien entretenue.

    7. Mettez en place des astuces visuelles

    Les meubles, les ornements et les tentures doivent être subtilement positionnés pour produire un sentiment général de fortune, de confort, de propreté et de satisfaction. Utilisez des stratégies telles que la mise en rayon des livres de recettes entre les étalages de vaisselle, la mise en place de plantes dans les coins ternes ou d’un bouquet de fleurs bien ficelé sur le dessus de la table à manger ou suspendez des miroirs là où plus de lumière est nécessaire et crée l’illusion d’un espace plus grand. Regroupez vos objets mobiles en fonction de leur hauteur. De cette façon, vous pouvez contrôler l’étendue visuelle de votre spectateur et attirer son attention sur les meilleures caractéristiques de la maison, même sans suggestion verbale.

    8. Entretenez les fondations

    Habiller votre maison pour les acheteurs potentiels ne signifie pas que les services publics ne doivent pas être oubliés. Des contrôles de routine doivent être effectués pour évaluer la fonctionnalité de votre système électrique, de votre système de climatisation ou de chauffage, de votre système d’eau, de votre système de drainage et d’évacuation des eaux usées, etc.

    9. Prenez du recul

    L’avantage d’engager un stager professionnel est de pouvoir vous détacher émotionnellement de toute la préparation de la vente et du processus de home staging.

    Vous aurez moins d’épisodes d’excès de sentimentalisme à la sortie. Pour toute personne au foyer, il devrait exister une certaine guerre intérieure entre le fait d’essayer de décorer en fonction de ses préférences personnelles et la mise en scène de la maison pour les acheteurs potentiels. Un état d’esprit serait vraiment utile avant de se lancer dans le projet.

    10. Faites confiance aux professionnels

    La maison et tout ce qu’elle contient appartiendra à quelqu’un d’autre. Le Home Staging exige que vous vous retiriez et que vous évitiez d’imprimer votre personnalité dans toute l’installation. Les agents immobiliers pourront ainsi mettre tous les atouts de votre bien immobilier en valeur pour réaliser une vente rapide, au bon prix.

    Maison moderne à vendre
    7 conseils à suivre avant de mettre sa maison à vendre